Je me connecte à mon compte

Pour soumettre ta proposition et/ou voter pour celles que tu préfères, connecte-toi à ton compte.
Si tu n'as pas de compte, tu peux en créer un en cliquant ici.

Je crée mon compte

En créant ton compte, tu vas avoir la possibilité de soumettre ta proposition
et/ou voter pour celles que tu préfères.

Ton pseudo : (sans espaces, ni caractères spéciaux ou accents)

Ton adresse email :

Ton mot de passe :

  

Je m'abonne à la newsletter

Pour suivre nos actualités et nos évenements, laisse-nous ton adresse email afin de recevoir notre newsletter.

Ton adresse email :

  

Tu as une proposition sur la thématique jeunesse ?

Pour soumettre ta proposition, tu dois être membre !

je me connecte je crée mon compte

Je vote !

Pour pouvoir voter pour les propositions que tu préfères, tu dois être connecté.

je me connecte je crée mon compte

Soutenir le développement du service civique, sans faire de l’engagement une obligation.

retour sur les propositions du FFJ

Soutenir le développement du service civique, sans faire de l’engagement une obligation.

Bouscule La Politique en interpellant le/la candidat.e de ton choix sur Twitter et/ou sur Facebook pour le/la faire reagir sur cette proposition ! La liste des candidats est présentée dans un ordre aléatoire.

Aucun candidat n’a répondu à cette proposition pour l’instant.

Créé en 2010, le service civique vise à « renforcer la cohésion nationale et favoriser la mixité sociale en offrant la possibilité aux jeunes de 16 à 25 ans de s’engager pour une durée de 6 à 12 mois dans une mission d’intérêt général ». Si la majorité des volontaires salue le dispositif (89% pour la TNS-Sofres en 2013), en 2015, une demande sur cinq seulement conduit à la réalisation d’un service civique, faute de places disponibles.

La création d’un service civique obligatoire n’apparaît donc pas comme une priorité, d’autant plus que l’engagement doit rester volontaire, conformément à son essence. Les efforts menés depuis quelques années vers une reconnaissance d’un droit effectif à faire une année de césure dans la scolarité, en facilitant les conditions de départ et la reprise des études, montrent que d’autres mesures peuvent encourager l’engagement personnel et collectif. Une année de césure pour partir à l’étranger, faire un stage ou avoir un engagement militant contribue pour beaucoup à l’acquisition de compétences uniques pour le jeune bénéficiaire.    

Ainsi, le Forum Français de la Jeunesse souhaite :

  • Que le Service civique ne puisse en aucun cas être un emploi déguisé.
  • Qu’un contrôle effectif des missions proposées en service civique soit mis en place pour accroitre leur qualité. La multiplication des missions représente un véritable défi. Elle demande une augmentation des moyens humains et financiers de l’Agence du Service civique, afin qu’elle puisse pouvoir s’assurer de la qualité de chaque mission et de leur conformité avec un objectif d’intérêt général.
  • Que les formations reçues par celui.celle-ci tout au long du volontariat soient multipliées afin de l’aider à remplir sa mission, et ensuite de lui permettre de tirer le meilleur de cette expérience dans son projet de vie future. Dans ce sens, le Service civique pourra être vu comme une vraie chance pour la.le jeune volontaire.
  • Qu’un soutien plus large soit apporté à toutes les mesures qui renforcent l’ensemble des engagements. Les universités et les lycées doivent se doter d’un programme clair et transparent sur les conditions de l’année de césure afin de favoriser le départ et la reprise des études à l’issue de cette expérience.

Retrouve cette proposition dans le Livre Blanc du Forum Français de la Jeunesse en cliquant-ici.