Je me connecte à mon compte

Pour soumettre ta proposition et/ou voter pour celles que tu préfères, connecte-toi à ton compte.
Si tu n'as pas de compte, tu peux en créer un en cliquant ici.

Je crée mon compte

En créant ton compte, tu vas avoir la possibilité de soumettre ta proposition
et/ou voter pour celles que tu préfères.

Ton pseudo : (sans espaces, ni caractères spéciaux ou accents)

Ton adresse email :

Ton mot de passe :

  

Je m'abonne à la newsletter

Pour suivre nos actualités et nos évenements, laisse-nous ton adresse email afin de recevoir notre newsletter.

Ton adresse email :

  

Tu as une proposition sur la thématique jeunesse ?

Pour soumettre ta proposition, tu dois être membre !

je me connecte je crée mon compte

Je vote !

Pour pouvoir voter pour les propositions que tu préfères, tu dois être connecté.

je me connecte je crée mon compte

Ouvrir le Revenu de Solidarité Active (RSA) et mettre fin aux conditions dérogatoires de la Prime d’activité pour les jeunes de moins de 25 ans.

retour sur les propositions du FFJ

Ouvrir le Revenu de Solidarité Active (RSA) et mettre fin aux conditions dérogatoires de la Prime d’activité pour les jeunes de moins de 25 ans.

Bouscule La Politique en interpellant le/la candidat.e de ton choix sur Twitter et/ou sur Facebook pour le/la faire reagir sur cette proposition ! La liste des candidats est présentée dans un ordre aléatoire.

Aucun candidat n’a répondu à cette proposition pour l’instant.

Plusieurs études montrent que l’émancipation des jeunes passe par une autonomie financière. La protection sociale française, reposant historiquement sur la famille et sur le travail, n’est plus adaptée à la société actuelle. France Stratégie montrait en 2016 que les 18-24 étaient la classe d’âge la plus pauvre en France et que leur situation empirait. Elle place bien souvent les jeunes dans une grande inégalité : certains ont la chance d’avoir une famille qui se pose en soutien alors que d’autres ne l’ont pas. Il nous semble indispensable que chaque jeune soit égal.e face à l’autonomie financière puisque celle-ci permet aux jeunes de s’émanciper et d’accéder plus facilement à l’emploi.

Le rapport Sirugue « repenser les minimas sociaux » (2016) attirait l’attention sur ce problème dans sa synthèse : 

« Priver la très grande majorité des jeunes de l’accès à notre dispositif universel de lutte contre la pauvreté ne me paraît en effet plus acceptable. Cette condition d’âge apparaît bien singulière au regard de la situation de nos voisins européens et, surtout, elle empêche de lutter efficacement contre la pauvreté des plus jeunes, dont la hausse depuis 2008 est malheureusement frappante. L’accès des jeunes aux minima sociaux doit donc être assuré ».

Dans la continuité de ce rapport, nous demandons :

  • L’ouverture du RSA socle aux jeunes de moins de 25 ans dans les mêmes conditions que celle-existant pour les autres citoyen.ne.s. Complexe et plus contraignant, l’actuel dispositif de RSA-jeunes ne concernait au 31 décembre 2014 que 7 600 bénéficiaires.
  • L’ouverture de la Prime d’activité aux apprenti.e.s, stagiaires et étudiant.e.s salarié.e.s de moins de 25 ans touchant moins de 900 € par mois mais ayant suffisamment travaillé pour correspondre aux critères d’obtention en vigueur pour le reste de la population.

Retrouve cette proposition dans le Livre Blanc du Forum Français de la Jeunesse en cliquant-ici.