Je me connecte à mon compte

Pour soumettre ta proposition et/ou voter pour celles que tu préfères, connecte-toi à ton compte.
Si tu n'as pas de compte, tu peux en créer un en cliquant ici.

Je crée mon compte

En créant ton compte, tu vas avoir la possibilité de soumettre ta proposition
et/ou voter pour celles que tu préfères.

Ton pseudo : (sans espaces, ni caractères spéciaux ou accents)

Ton adresse email :

Ton mot de passe :

  

Je m'abonne à la newsletter

Pour suivre nos actualités et nos évenements, laisse-nous ton adresse email afin de recevoir notre newsletter.

Ton adresse email :

  

Tu as une proposition sur la thématique jeunesse ?

Pour soumettre ta proposition, tu dois être membre !

je me connecte je crée mon compte

Je vote !

Pour pouvoir voter pour les propositions que tu préfères, tu dois être connecté.

je me connecte je crée mon compte

Sécuriser et valoriser la voie de l’apprentissage.

retour sur les propositions du FFJ

Sécuriser et valoriser la voie de l’apprentissage.

Bouscule La Politique en interpellant le/la candidat.e de ton choix sur Twitter et/ou sur Facebook pour le/la faire reagir sur cette proposition ! La liste des candidats est présentée dans un ordre aléatoire.

Aucun candidat n’a répondu à cette proposition pour l’instant.

Les jeunes souhaitant s’orienter vers l’apprentissage doivent pouvoir le faire quels que soient leurs profils (genre, etc.) et leurs moyens financiers. Pour cela, le Forum Français de la Jeunesse, souhaite que la voie de l’apprentissage soit sécurisée sur plusieurs aspects complémentaires.

Il apparait nécessaire :

  • De renforcer les aides aux jeunes afin que l’accès au logement et aux transports, frein important à une formation en apprentissage.
  • De réviser les grilles de salaire des apprenti.e.s qui doivent être revues en fonction du niveau de qualification et de formation afin de leur permettre de vivre dignement. Ceci doit s’accompagner d’une nécessaire amélioration des conditions de travail des apprenti.e.s, notamment ceux de niveau IV et V. La majorité des jeunes en apprentissage affirme considérer son emploi peu rémunérateur, notamment comparativement au travail fournit.  
  • D’améliorer la sécurisation des parcours des apprenti.e.s en instaurant un tutorat externe exercé par des structures type missions locales, systématiquement proposé aux apprenti.e.s au moment de la signature de leur contrat. Ce suivi plus individualisé permettrait de réduire significativement les ruptures de contrats et d’augmenter la qualité de la formation en s’assurant que les formateurs.trices en CFA et les tuteurs.trices d’apprentissage en entreprise suivent un nombre limité de jeunes apprenti.e.s.
  • D’agir pour l’égalité femme-homme en incluant ce thème dans les formations. Une enquête parlementaire pourrait en parallèle être menée sur la mixité femme-homme dans les niveaux IV et V.
  • De permettre une meilleure reconnaissance des apprenti.e.s au sein même des centres de formation ainsi que dans le monde du travail. Les CFA doivent informer les apprenti.e.s sur leurs droits lors de cours spécifiques afin qu’ils puissent être en pleine connaissance des droits qui leur sont ouverts et des moyens d’en bénéficier.
  • De mener des actions de sensibilisation à l’apprentissage, auprès des entreprises et du grand public, par exemple en promouvant l’actuelle carte nationale « Étudiants des métiers ».

Retrouve cette proposition dans le Livre Blanc du Forum Français de la Jeunesse en cliquant-ici.